La fille qui avait une nouvelle vie

La fille se rend compte qu’elle ne vous a pas parlé de ce coup de fil où sa vie a basculé. Elle aimerait pouvoir vous décrire ce qu’elle a ressenti à ce moment là mais en fait, il n’y a pas de mot pour ça. Ce n’est pas de la joie comme elle se l’était imaginé. C’est un mélange d’incrédulité, de soulagement, de peur et de pleins d’autres émotions qu’elle est incapable d’identifier.

Elle marchait dans une rue parisienne quand elle a reçu le coup de fil de l’hôpital. Elle n’a pas sauté de joie, elle n’a pas souris, elle n’a pas pleuré, elle juste dit merci 3 fois à le gynéco. Elle a juste ouvert de grands yeux étonnés et s’est dit « Oh putain, c’est pas vrai » (mais un putain heureux, dans le sud natal de la fille, le putain va avec toutes les émotions bonnes ou mauvaises). Autour d’elle, Paris est resté Paris. Elle a regardé son téléphone en se demandant ce qu’il fallait qu’elle fasse maintenant. Ah oui, appeler l’homme. Putain, comment on fait pour appeler déjà. Voilà, il décroche.

La fille : L’hôpital vient de m’appeler. J’ai les résultats.

L’homme : Et?

La fille : C’est bon, c’est posifif.

L’homme : Oh putain (il est du sud aussi), c’est pas possible.

La fille : Ben si.

L’homme : C’est sûre? Ils ont pas pu se tromper de personne?

La fille : Ils m’ont appelé Madame La fille. A moins qu’ils en aient plusieurs, c’est moi.

L’homme : Oh putain.

La fille : Ouais. C’est bizarre, je me sens complètement larguée là.

L’homme : Ouais, moi aussi. J’y crois pas. C’est super.

La fille vous épargne la suite de la conversation qui a tourné autours des thèmes « c’est bizarre », « c’est super » et « oh putain ». La fille n’a toujours pas réalisé (et elle pense qu’elle ne réalisera jamais). D’ailleurs, c’es tant mieux parce que quand elle réalise, elle flippe. La psy lui avait dit qu’elle est « émotionnellement bloquée ». Vous vous contenez trop la fille. C’est sans doute vrai parce qu’en dehors des moments où elle gogolise compulsivement pour se rassurer, elle est complètement déconnectée.

Ceci dit, il y a des choses qui ont changé. Des choses qui lui rappelle que tout n’est plus comme avant (7 jours). Dans sa nouvelle vie, la fille :

  • se tâte les seins vingt fois par jour;
  • va aux toilettes 10 fois par jour pour vérifier que c’est bien l’utrogestan qu’elle sent couler;
  • se répète que le taux de béta-HCG n’est qu’un indicateur et que tant qu’il augmente, c’est bon;
  • se demande si elle peut manger du conté au lait cru qui est un fromage à pâte cuite. Mais au lait cru. Mais à pâte cuite;
  • fait des recherches sur le risque de contamination par un chat de la toxoplasmose;
  • pose parfois la main sur son ventre et sent les intestins gargouiller;
  • porte des soutiens-gorge un peu trop petit mais n’ose pas en acheter de nouveaux;
  • n’achète que du PQ blanc;
  • sait pourquoi elle prend de l’acide folique;
  • prend rendez-vous pour une échographie obstétricale. Putain OBSTÉTRICALE ! Pour une fois on ne va ni lui compter les follicules, ni mesurer son endomètre;
  • est contente d’être fatiguée;
  • se sent parfois légèrement nauséeuse (tellement légèrement, qu’elle se demande si c’est pas un peu dans sa tête) et annonce ça à l’homme comme si elle venait de réussir son bac;
  • se demande si la grossesse démarre quand la fécondation a eu lieu (le 28/09) ou le jour du transfert (le 01/10);
  • se dit « putain la fille, tu est en train d’écrire grossesse en parlant de toi ! »
  • se pose des questions sur les risques de fausse-couche et d’accouchement prématurés liés à sa conisation;
  • se demande s’il faut qu’elle prenne rendez-vous avec un gynécologue-obstétricien et si oui, qui;
  • vit en permanence connectée avec ce qui se passe du côté de son utérus (des spasmes, des douleurs de règles, des tiraillements);
  • kiffe l’utrogestan même s’il ruine ses culottes et complique un poil sa vie sexuelle;
  • pense à son prochain frottis en décembre et espère vraiment que celui-là sera normal;
  • roulerait bien une pelle au Dr Colpo et même (ça doit être les hormones) au Professeur;
  • boit du Perrier quand elle sort et l’explique par une prise d’antibiotique;
  • a beaucoup de mal à se concentrer sur ses lectures, du coup s’est pris des romans vraiment  (mais vraiment) faciles d’accès à la bibliothèque (genre chick litt, elle a honte)(elle qui voulait lire l’Ulysse de Joyce, c’est même pas en rêve);
  • apprend à concilier prudence et rêve éveillé.
Cette entrée a été publiée dans FIV 1. Bookmarquez ce permalien.

115 réflexions sur “La fille qui avait une nouvelle vie

  1. Et la Fille nous fait rudement plaisir 🙂
    les autres filles retrouvent bien ces émotions… même si elles datent de plus de 8 ans…
    Que la Fille profite, profite, profite…

    et pour les nausées… les miennes c’était au petit déj après deux atchoums. Le gars, il m’entendait atchoumer… et il se marrait… direct aux WC…

    Profite la Fille , c’est que du bonheur, aujourd’hui, demain.. et encore dans 8 ans..

  2. Putain la Fille, je suis de l’Est mais je dis ça aussi tout le temps. Quand on m’a annoncé la première fois au labo que j’étais enceinte… j’ai dit « oh putain putain », je me suis effondrée en larme et j’ai dis : « y’avait une chance sur un million que ça arrive… ». La nana qui faisait la queue derrière m’a donné un mouchoir en me caressant l’épaule et en me disant « courage » ; vu comme je me suis éffondrée, la pauvre nana elle a cru a une grossesse non désirée. Et moi je chialais tellement que je n’ai même pas réussi à lui dire que c’était la plus belle nouvelle du monde qui me faisait chialer comme si c’était la fin du monde. Sur le trajet du retour je répétais « putain putain, ho putain ! » et j’ai du le dire sans m’arrêter pendant 10 mn avec mes yeux qui pleuraient… Malheureusement pour moi le taux n’a pas monté, mais de repenser à cette histoire me fait toujours sourire… Tu es ENCEINTE la fille putain, tu es enceinte !!!!!!!!!!! Quel kiffe pour toi.

  3. Meme après 9 mois on réalise toujours pas… J’en suis toujours à regarder mon ventre en pastèque dans les vitrines des magasins… Et puis dans ta liste tu pourras rajouter s’inscrire à la maternité… Car a Paris, il ne faut jamais trainer…. Profite….

    • Je ne pense pas accoucher à Paris vu que c’est à 40 km de chez moi et qu’il y a une maternité à 10 minutes de ma maison mais effectivment va falloir que j’y pense. Je vais quand même attendre l’écho.

  4. Woua putain (et je suis d’un autre pays plus au Nord ), que c’est bon de lire que la vie de la Fille a changé!
    Je surlike!
    Alors, le Comté, pas de souci, par contre le roquefort, non. 🙂
    Puis, plein d’autres choses encore!
    Raah, ça fait plaisir de lire tout ça!
    C’est top la Fille!

      • Moi c’est plus pour les fruits de mer qui me dérange de devoir éviter… Même si ma sage sage-femme m’a dit que si c’est bien frais j’ai le droit, du coup des que je fais un tour au super-marche je m’en prends une Mini boîte et je la mange direct 😉 d’façon mon mari n’aime pas ça !

      • J’ai aussi appris à faire le deuil de pas mal de truc concernant le boire et manger mais bon, c’est « pour la bonne cause »!
        Hé oui, je suis du plat pays. Mon Môsieur est Normand.
        Bruxelles est la grande banlieue de Paris finalement.
        Encore toutes mes félicitations aux futurs parents!

        • C’est vrai que Bruxelle et Paris ne sont pas si éloignées grâce au tgv. l’homme est belge, il faudra qu’un jour on aille ensemble à bruxelle voir la ville où il vu le jour.

  5. Oh putaing !!! oui, je sais, j’ai mis un « g », c’est pour marquer l’accent du sud-ouest … ;-)) savoure tous tes moments comme ils arrivent, ne cherchent pas de réponse à toutes tes questions parce que d’autres vont arriver derrière et ça n’en finira jamais !!! et en passant, si ça n’a pas encore été fait, donne à l’Homme une bonne tape amicale de ma part pour le féliciter à lui aussi

  6. J’aurais pu écrire mots pour mots ce que tu viens d’écrire… Ça me fait penser que je n’ai jamais expliqué comment l’annonce, pour moi, s’est déroulée, ce que j’ai ressenti… J’étais trop prise dans mes taux qui n’augmentaient pas!

    De plus, je viens de lire dans les personnes qui t’ont répondu qu’on pouvait manger du comté! Je suis très contente!

    Pour le calcul :
    en semaine d’aménorrhée à partir de ton J1 (sauf si le prélèvement a eu lieu plus tard que J14! Alors là faudra que tu prennes la date du prélèvement – 14 jours!) et
    en semaine de grossesse à partir du prélèvement 🙂

    Tu es ENCEINTE!!!!
    Je suis tellement contente pour vous!

    • Entre mon J1 et la ponction, il s’est passé 18 jours donc va falloir que je calcule ça. Le plus simple c’est de conter en semaine de grossesse je trouve mais n’étant pas gynécologue, je ferai comme on me dira de faire. Et pui, on peut mangé du xcomté et ça c’est quand même une super nouvelle.:-)

  7. J’arrive dans 2 jours à 32 semaines, et je suis toujours incrédule… Quand j’ai passé le coup de fil au labo, blindée à l’idée du résultat négatif, suis restée sans voix, et quand j’ai réussi à articuler quelque chose j’ai dit « je suis atterrée », ça s’invente pas… Tu as changé de dimension La Fille. Et ça me ravit trop trop trop.

    • C’est exactement ça, j’ai l’impression d’être passée dans une autre dimension avec la trouille de retourner de là où je viens. J’aime beaucoup ton « je suis atterrée ».

  8. Déjà que je te trouve fortiche mais si tu réussis à lire Ulysse prendant les 9 prochains mois puis les 3 premières années de ton minipouce…. t’es vraiment super balèze (mais ça je le pense déjà). Perso je me suis mise aux romans policier….c’est pas plus reluisant quoiqu’on en dise, même ceux ayant une caution un peu plus intello à la Vargas.
    Ton récit m’a fait revivre toutes les émotions liées à ce miracle de la vie (on se retrouve à ressortir tous les vieux poncifs liés à cet état sans mêmes sans apercevoir et sans les trouver débiles)…..c’est vraiment une période hallucinante et géniale et ce, jusqu’au dénouement…..
    Après le mot ENCEINTE, il y aura celui de MAMAN et ça aussi c’est dingo !!!

    • Je pense me réserver Ulysse pour ma retraite, ce sera plus réaliste. Il y a de très bons romans policiers (Ellroy, Lehane, Caryl…) mais là, suis pas cap. J’ai pris « Aime, prie, mange ». A mon avis, je vais détester mais au moins ça ne fatiguera pas mes neurones. Et s je perd le fil, ça ne sera pas très grave.
      J’ai du mal à imaginer qu’un jour on va m’appeler maman. C’est ce truc. 🙂

  9. LOL ! T’es carrément dans la quatrième dimension en fait ! La grossesse de compte a partir de la fécondation soit jour de ponction. Grand avantage par rapport a une fertile ou on devine le jour de la conception en fait… Donc pour L’Echo c’est pratique. Retiens bien la date tu vas devoir la répéter pendant 9 mois !

    • Ca me semble plus logique de conter à partir de la ponction mais c’est vrai que ce bidule a vécu trois jour en dehors de ma matrice donc j’avais un doute. C’est claire qu’en FIV on est plutôt bien renseigné sur le moment où tout a commencé. C’est carré la pma. 🙂

      • Moi je suis dans le cas de figure du flou artistique 😉 même si j’ai ma pitite idée

        Et je compte en semaine de grossesse à partir du jour ou je pense que la fécondation à eu lieu, et j’ajoute 2 quand je parle avec sage-femme/échographiste

        • Oui, quand on fait un bébé naturellement, il y a toujours un petit doute parce que même en ayant sexé qu’un fois dans le mois, il se peut très bien que la fécondation n’ai eu lieu que le lendemain. Tu ajoutes deux semaines, c’est ça?

      • Moi j’ai eu un transfert le 22 d’un brybry de 3jours, et donc gygy m’a compté début de grossesse le 19…
        Voilou pour ma petite contribution…

        Et franchement, moi je n’y crois toujours pas après 4 échos, et pourtant ce soir je viens dde recevoir le papier de ma mutuelle et un petit livret… JE vais les lire pour tenter d’y coire !!!

        • Je trouve ça logique. En fiv, la grossesse commence en dehors du ventre. C’est fou quand on y pense. Putain, je suis jalouse, j’en veux un moi aussi de livret de ma mutuelle. 😉

      • Oui voilà j’ajoute 2 semaines 🙂

        Sinon mon idée de date de début ne correspond pas au crack crack mais plus au test pipi pas clear Blue qui était positif et la prise de sang à 45 le lendemain qui correspondait à 2 semaines (j’ai fait tout ça si tôt car quelques jours plus tard je devais passer un scanner des sinus, ce qui est potentiellement mauvais en cas de grossesse)

  10. Ca des belles questions dans une vie, et les filles ont raison, c’est que le début ! Moi aussi je veux les mêmes !!! EN tous les cas, je suis toujours super heureuse pour toi, pour vous…

  11. Moi j aurais ajouter: se force à ne pas googleliser par rapport à tous ces tiraillements dans son utérus!
    Mais après, j aurais écrit les meme choses!! Et qu est ce que c est bon!!!

    • j’ai vérifié (tu penses bien) et oui, ces tiraillements sont normaux. A priori c’est ton utérus qui commence à se faire de la place au milieu de tes boyaux. Les douleurs de règles si tu en as aussi sont normales.

      • Oh ben oui, j ai vérifié aussi!!! C est surtout des douleurs de regles que j ai, sauf que des douleurs de regles, en ayant les regles, j en avais presque pas, alors que là, c est a donf!!! mais je ne me plains absolument pas, au contraire, je surkiffe!!!

  12. Coucou la fille !
    moi, c’est lorsque j’ai découvert la photo de notre fille (adoption) que j’ai lâché : « putain qu’elle est belle », devant la présidente de l’association qui nous la présentait…. j’ai honte, et j’ai même cru ne pas l’avoir dit, et pourtant si … mais cela venait du coeur…
    Je te souhaite de continuer à le dire avec conviction et émotion !
    c’est un réel bonheur de continuer à lire ces bonnes nouvelles… un visage tourné vers le ciel, une pluie bienfaisante un soir d’été…. enfin un peu de fraicheur et de douceur dans ta vie.
    CAT

  13. adepte du perrier, enceinte, mon apéro favoris : Perrier Citror !!! une tuerie, tu peux aussi essayer une variante avec la menthe glaciale qui est fort appréciable mais plus l’été !!!!
    qu’est ce que je suis contente pour la fille !!!

  14. Si je ne dis pas trop de bêtises pour la DPA, ils s’appuient sur plusieurs infos : la date des dernières règles, le dosage hormonal, l’écho. Après, c’est normal de se sentir déconnectée surtout après de longues périodes d’épreuves et d’attente, quand cela se réalise, il y a toujours une carapace de ne pas trop espérer pour se protéger, y croire un peu mais pas trop par peur de….. Avec le temps, les choses vont changer et tu profiteras pleinement de ta grossesse (ce que je te souhaite de tout coeur). A bientôt pour les futurs récits de ta grossesse 🙂

    • Mais si le gynécologue se fie à la date de mes dernières règles, on est pas sorti de l’auberge parce que qu’avec la stimulation ovarienne, j’ai ovulé à J18. Bref, je m’en fiche, moi je le sais que la fécondation a eu lieu le 28/09. oui, j’ai du mal à projeter par peur de me casser la gueule (même si je pense que c’est inutile). Ça viendra progressivement. 🙂

      • en fait tout comme une grossesse spontanée, les médecins comptent 15 jours avant transfert, comme date officielle d’aménorrhée et donc le jour J du transfert comme date de début de grossesse !

  15. Moi lait cru c’est lait cru donc niet. Je veux du pasteurisé ETà pate cuite. C’est trop mais m’en fous j’assume, quitte à bouffer toujours le même fromage.
    Je me reconnais tellement dans ce que tu écris…… avec l’utro j’avais l’impression de « nourrir » mon foetus (barge ?? nooooooon) mais bien contente quand j’ai arrété (après l’écho des 3 mois)

    • L’utro, j’ai aussi un peu l’impression qu’il me protège même si en fait il n’est absoluement pas prouvé qu’il soit efficace. C’est limite superstitieux.

  16. Je suis émue que la fille découvre que de l’autre côté, la peur ne s’arrête pas. Et que c’est même presque pire. Et puis non, c’est mieux. Et puis si, c’est pire…
    Mais c’est bon cette peur-là, non ?
    Enjoy et bizzzzz

    • Pourtant l’instant je dirais que même si c’est pire, c’est beaucoup mieux. parce que cette peur là, elle n’est pas accompagnée d’une immense tristesse. Elle est remplie d’espoir cette peur-là.

  17. Avec ton post je me revois il y a 4 mois au tel dans la rue à Paris avec le labo puis mon cher. Pas de larmes, pas de cris de joie, pas d’explosion, juste une espèce d’incrédulité, et une grande pudeur pour l’annonce au « papa » (j’ai encore du mal 🙂
    Ton dernier point est, sans aucun doute, l’équilibre le plus difficile à atteindre !
    Bises et bon courage

  18. Pingback: 18 SG « tobeornottobepma

  19. Coucou la fille !
    J’ai pile un mois d’avance sur toi (ponction et fécondation le 1er sept) et je suis suis trop ravie de savoir qu’on se suit. Je te soumarinais depuis des mois et voilà !

    Moi ce qui m’a fait trop bizarre c’est de dire « je suis enceinte » au pharmacien en venant chercher les nouvelles boites d’Utro. Je devais donner l’impression que c’était un record du monde qui venait de tomber … Et au gygy quand j’ai pris rdv après la 2nde prise de sang : « je suis enceinte »… Un mot qui était toujours associé aux Autres, aux Fertiles … j’ai envie de le dire à tout le monde !

    Coup de bol, je suis passée à travers les nausées, c’est cool. Je viens d’acheter mon 1er pantalon de grossesse, c’est encore plus tripant !!! (oui, oui, je suis folle). Aujourd’hui, mon top trip, c’est de regarder les poussettes sur internet et de me demander laquelle on va choisir … Je te souhaite toutes ces joies débiles (en plein d’autres) pour les prochaines semaines et je continue à te lire …

    • Salut Julie, je suis heureuse pour toi de ta grossesse. Hier, j’ai emmené mon chat chez le véto et du coup je lui ai posé des questions sur la toxo et ça m’a fait vraiment bizarre de dire « je suis enceinte ». Je n’en suis suis pas encore au stade où je dois m’achter des pantalons de grossesse ni à regarder les poussettes mais j’espère que ça viendra vite.

  20. AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAh putain de bordel de merde ce que je suis contente!! Quand je suis contente, je suis grossière!!
    Roh, c’est bon, c’est bon, c’est bon, j’en veux encore des nouvelles comme ça!

    T’inquiète pour le « blocage émotionnel », c’est normal. Je pense que presque toutes les pmettes passent pas cette phase. Dis-toi que ça prendra du temps avant de commencer à réellement réaliser.

    Si t’es pas immusée contre la toxo:
    – change plus la litière du chat
    – pas de viande saignante, pas de charcuterie, pas de crudité au restau et chez toi, tu laves tout bien.
    – pas de fromage au lait cru
    – pas de poisson ou viande cru

    Ca fait pleins de restrictions, c’est un peu chiant mais on s’en fout! T’es enceinte!

    Si ça peut t’aider, vas acheter une boite de tests digitaux Clearblue et prends en photo le résultats… c’est juste délicieux…

    Dernier point, on compte à partir de la date de fécondation – donc DPA fin juin 🙂

    • J’ai fais le test Clearblue et je l’ai pris en photo mais je ne réalise pas pour autant 😉 Pour la toxo, oui je fais attention. Pour la DPA, ça me semble plus logique de compter à partir de la ponction plutôt que du transfert mais ça doit dépendre des gynéco. Biz Lossequeen.

  21. je n’ai pas vecu ton parcours pour pouvoir être enceinte mais tu décris trés bien les premiers instants et les premières émotions !! j’ai passée mon premier mois aux toilettes pour … vérifier lol ! et Le PQ blanc IDEM !!! profite bien de ces instants magiques 😉 pleins de nouvelles émotions et de nouveaux bonheur à vous deux !

  22. rhalala, cette émotion quand tu apprends la nouvelle la Fille, ça restera pour toujours dans ta tête! Je me rappelle qu’aussi je répétais « oh putain oh putain » en faisant les cent pas dans le salon, mon test plsin de pipi à la main, en chialant comme une madeleine. Ben tiens rien que d’y repenser les larmes montent! Et oui t’inquiète, les tiraillements de l’utérus au début c’est normal, c’est un peu flippant mais c’est signe qu’il commence à grossir (pour au final te faire ressembler à une baleine dans quelques mois, je te le souhaite!)

    • Je n’ai pas encore chialé. Ça viendra sûrement plus tard quand je réaliserai mieux. J’en suis à faire 25 aller-retour aux toilettes our être certaine que je n’ai pas mes règles. 🙂

  23. putaing con ! (oui, ça c’est la ville rose) c’est trop génial !!
    2 suggestions :
    – pour le roquefort, moi j’ai opté pour la tarte au roquefort (je suis de Toulouse mais de racines aveyronnaise … pas moyen de faire l’impasse pendant 9 mois !!)
    – pour la première écho (je l’ai faite à 12sa), grave réflexe conditionné : je commence à enlever mes chaussures … et la je vois mon doux qui me fais des grands gestes dans le dos du doc qui commençait sacrément à se demander pourquoi je me lançait dans un streap-tease alors qu’il avait seulement besoin de quelques cm² de bas ventre !!!
    En tout cas, profites bien ! même les nausées (si tu en as) tu vas trouver ça magique !

    Numéro 13

  24. je suis du Nord et pourtant je dis « putain » à tout bout de champ aussi !!!
    En tout cas, la fille a beau être « déconnecté » elle ne change pas et nous fait toujours rire (j’ai kiffé le « j’achète du pq blanc »).

  25. Mon petit bonhomme aura 8 mois demain et je ne réalise toujours pas qu’il est là alors tu vois 😉
    Quand je le regarde dormir paisiblement il m’arrive souvent de soupirer un grand coup et de lâcher un « putain »
    Moi aussi le PQ blanc m’a bien fait rire ! C’est si vrai toutes ces choses que tu décris là !
    Quand j’ai appris que j’étais enfin enceinte (bb couette après 6 ans d’essais, 3 IAC, 3 FIV et un agrément d’adoption) je ne parvenais pas à prononcer le mot « enceinte » je disais à tout le monde (médecin, pharmacien, labo…) que j’avais un taux de Bhcg positif, ce à quoi ils me répondaient « ben vous êtes enceinte quoi ? » « euh… oui c’est cela »
    Un seul mot d’ordre : PRO-FI-TER pour se souvenir + tard de ces doux instants qu’on a tellement attendu.

    • Moi je dis, la « fiv a marché ». ou « c’est positif ». Ca doit être juste incroyable de faire un bébé couette après tout ce parcours en PMA et pour adopter. C’est chouette. 🙂

  26. Tu me rapelles bien des souvenirs la fille! Je te souhaite juste le même beau cornichon grasouillé qui térorise mon chat.
    Les trois premiers mois aident à se rendre compte que c’est vrai, que c’est bien à nous que ça arrive.
    Profitez bien, c’est que le débur

  27. Ah ben pour moi ils comptaient en semaines d’aménorrhée les mecs. Donc j’ai dû accoucher vers 432 sa. Sinon, ouaip, il était toujours écrit « date d’iiu » sur mes échos… Et mon oats chéri de dire « oué mais vu qu’elle a toujours qq jours d’avance dans les mesures, peut-être que c’est un bébé miracle en fait ». Pas biologiste quoi, l’Indien.
    Pour le reste, je me demande si j’ai dés-atterré après deux ans. Par contre, le monde a changé, oui. C’est ma croquette qui me le montre. C’est cul cul concon, mais c’est vrai.
    Au fait, si jamais tu devais trouver du sang un jour, ça arrive à bien plus de femmes qu’on ne croit (et qui sont toujours enceintes, enfin peut-être plus à l’heure qui l’est, genre Cami, PMGirl ou moi). Vu que j’avais lu que des horribles horreurs, quand ça m’est arrivé, je me suis présentée aux urgences en disant « je perds mon bébé ». Que nenni.
    Allez, bonnes réflexions LaFilleEnceinte!

    • Pour le sang, je suis prévenue mais je pense que je vais quand même paniquer. Déjà que je me suis convaincue que c’était mort parce que ça fait deux jours que je ne ressens plus de légères nausées. 😉

  28. Alors mon gynéco n°1 a pris comme début de la grossesse le jour du transfert, et le gynéco n°2 le lendemain (oui, le lendemain…) de la ponction. Les deux sont des habitués de la PMA, j’ai pas compris le pourquoi du comment. du coup, ma date de terme a avancé d’un jour : de loin je m’en foutais, mais là à 3 jours (ou 4 jours??) d’y arriver ça prend soudain de l’importance…
    Pis oui, il faut peut-être à la fille le nom d’un gynéco obstétricien : nous aurions du en avoir un pile 4 semaines après le transfert, pour la première écho, et on n’en avait pas… (heureusement que la gynéco PMA nous en a indiqué une super)
    Pis un jour, la fille arrêtera de regarder 10 fois la couleur du papier avant de le jeter dans la cuvette. Elle fera même pas exprès. Et ce jour-là, la fille se dira : « Putain !! j’ai pas regardé !!! c’est dingue, j’ai pas regardé !! Rho putain c’est énorme, j’ai plus (autant) la trouille !! Putain c’est bon ! »

    Pis voilà, la fille est enceinte, la fille est enceinte, la fille est enceinte !!!! (je le répète parce que moi, j’avais eu besoin qu’on me le répète souvent, avant de l’assimiler vraiment). Cool !!

    • tu métonnes que ça compte en fin de grossesse. de ça peut dépendre le décision de déclencher ou pas. Bref, les gynéco sont une race à part avec leur logique propre. Pour l’écho, je vais dans un centre de radiologie mais faut vraiment que je me décide à chercher un obstétricien.

  29. Ouh que ca fait plaisir de lire ca! C’est marrant, je ne t’envie même pas, je veux dire, je suis juste super contente pour toi alors qu on ne se connait pas!! Peut etre parce que je me reconnais tellement (enfin j’aimerais) dans ce que tu decris, c’est tellment bien dit!Sois heureuse! 

      • Oui, désolée, je m’incruste un peu…31 ans, sage-femme, essais depuis 4 ans et demi, OATS sévère chez mon Chéri de 35 ans, 3 IAC, 1 arret d’ICSI pour hyperstim, 1 ICSI avec 4 transferts d’ embryons congelés derrière et au total 2 débuts de grossesse. Ensuite, ras le bol, vente d’appart et départ pour un voyage en Asie de …9 mois (même pas fait exprès). Là, on en est à 1 mois du retour…et on s’y remet en rentrant.J’appréhende. Bref, du coup je me remets à lire des blogs comme le tien et ça fait du BIEN au moral!! Merci de m’avoir lue. Belle journée!

        • J’ai vu pour ton voyage en asie (j’ai un peur regardé ton blog mais pas encore tout lu), c’est vraiment super. profite des dernière semaines et je croise mes doigts pour la suite. 🙂

  30. Et juste une petite correction, le lait cru, c’est pas pour la toxo qu on essaie d’éviter, c’est pour la listeria. Même si on est immunisée contre la toxo. ( Et c’est le lait cru qui compte, pas la pate ;))

  31. j’ai qu’un mot à dire…. « putain » !!!!!! et je te rassure : 9 mois et 18 mois plus tard… je n’ai toujours pas réalisé !!!!
    pour ce qui est des fromages au lait cru, j’ai un toubib qui m’a dit que ce n’était pas grave d’en manger… pour Saul je n’en prenais du coup jamais, mais j’avoue que pour numerobis je fais quelques écarts… je sais c’est pô bien !!! et je te rassure : j’ai trois chats deux litières (que je change avec des gants mais si monsieur pouvait le faire ce serait mieux hein !) et jamais eu la toxo, méfies toi surtout des légumes mal lavés. oh un dernier mot ENJOY !!!!!

    • Je fais trsè gaffe à bien laver mes légumes (enfin, je le faisait déjà avant) et je fais bien cuire ma viande. pour la litière, sit j’utilise des gants, soit c’est l’homme qui s’y colle. Comme ça se passe pour toi et numéro bis? Bien?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s