La fille qui trouvait des avantages à être nullipare

Aujourd’hui, le fille est dans un bon jour. Elle a décidé de voir le verre à moitié plein. L’idée de cet article lui ait venu mercredi soir, en sortant du concert de Dominique A. Elle a kiffé sa race (oui, quand elle est dans un bon jour, la fille parle djeun’s). C’était extra comme dirait Léo (ok, Ferré c’est pas très djeun’s comme référence mais la fille se refuse à citer Tokyo Hotel).

Bref, elle a eu envie de lister dans cet article tous les aspects positifs d’une vie sans enfant ni grossesse. Elle vous préviens, elle va être de mauvaise foie, totalement injuste mais ça fait 4 ans et demi qu’elle attend d’être mère alors elle se console comme elle peut.

  • La fille peut aller à tous les concerts du monde. Sa seule limite, c’est l’argent (c’est une sacrée limite, on est d’accord). Idem pour les expos, le ciné, les restos, etc;
  • Elle peut faire la grasse mat tous les week-ends. Et comme la fille est une grosse dormeuse, autant dire qu’elle apprécie cette chance à sa juste valeur;
  • Elle peut ne rien prévoir à l’avance, ne rien planifier;
  • Elle ne se galère pas avec une poussette dans le métro ou le bus;
  • Elle ne connait pas le nom des Barbapapas par cœur;
  • Elle a du temps pour lire des livres d’adulte (sans images, de plus de 20 pages et écrits petit);
  • Elle peut dire des tas de gros mots (et elle ne s’en prive pas);
  • Si elle avait les tunes, elle pourrait choisir n’importe quelle destination pour les vacances;
  • Elle ne pollue pas la planète avec les couches sales de son bébé (elle vous l’avait dit qu’elle allait être de mauvaise foie);
  • Elle a des seins de jeune fille qui tiennent tous seuls (et toc!);
  • Elle n’a pas de vergetures (et retoc!!);
  • Elle a le teint frais puisqu’elle fait des nuits complètes (et reretoc!!!);
  • Elle peut manger des fruits de mer,  du fromage au lait cru et des sushis;
  • Elle n’a pas un mioche accroché à son sein en permanence;
  • Elle a un tas d’autres sujets de conversation que la diarrhée du petit dernier;
  • Elle peut faire plein de câlins à son chat parce qu’elle s’en tape qu’elle lui refile la toxoplasmose;
  • Elle peut picoler autant qu’elle veut;
  • Elle ne rate jamais le début d’une émission à la télé parce que le grand ne voulais pas dormir;
  • Ses vêtements ne sentent pas le vomi de bébé;
  • Elle n’a jamais pris de Gaviscon de sa vie;
  • Ses t-shirts ne sont pas mouillés par les montées de lait;
  • Elle n’a jamais eu d’hématomes à la foufe, ni d’épisio;
  • Elle peut prendre un air faussement rassurant auprès des copines qui se plaignent de ne pas réussir à perdre leurs kilos de grossesse (mode On : non, vraiment ça se voit pas que t’as grossi/mode Off : punaise, là y’a plus que la chirurgie esthétique pour la sauver!)
  • Elle peux se couper les ongles des pieds toute seule;
  • Elle peux se foutre de la gueule des parents qui se font mener par le bout du nez par leur môme en affirmant haut et fort que quand elle y sera, elle ne se fera pas avoir comme eux;
  • L’homme et elle peuvent faire l’amour dans n’importe quelle pièce de l’appartement et à n’importe quelle heure (oh tiens, t’as vu mon amour? la machine à laver est en mode essorage!);
  • Elle peut vivre dans un F2 à Paris (et pas dans un F3 à seulement 1h30 de RER du centre de la capitale);
  • Elle peut dire du mal des nanas qui foutent la tronche de leur bébé à la place de la leur comme avatar sur Facebook;
  • Elle ne se sent pas obligée de s’extasier systématiquement sur les enfants des autres et si un jour on lui en fait le reproche, elle peut sortir ma carte PMA (non, mais c’est pas que ton bébé est moche, c’est que je voudrais tellement être à ta place… bouuuuuuuuhhhhhhhhhh);
  • Elle ne se casse pas le dos à donner le bain au petit dans une salle de bain minuscule;
  • Elle ne passe jamais le téléphone à ses gamins pour que ses copines entendent à quel point ils ont fait des progrès niveau langage (t’as entendu il dit « agueuuuu »!)
  • Elle ne sais pas qui sont les amis de Tchoupi
  • Il n’y a aucun livre de Laurence Pernoud chez elle;
  • Quand elle a mal à la tête elle peut prendre du Nurofen;
  • Elle peut offrir des jouets bruyant aux enfants de mes amis et voir combien de temps ils vont tenir avant de se décider à enlever les piles et affronter les pleurs de leur progénitures (niark, niark, niark…);
  • Chez eux, on peut parler normalement après 20h30, on est pas obligé de chuchoter:
  • Elle peut boire du thé avec de la théine et de café avec de la caféine;
  • Elle n’est pas obligée de mettre à son enfant les chaussons en laine super moches tricotés avec amour par Tata Jeannette  quand elle vient leur rendre visite;
  • Personne ne trouve de ressemblance entre son nouveau-né et Pépé Georges (si, regarde bien, ils ont les mêmes oreilles);
  • Elle n’a jamais appelé en pleur la leche league, ni le pédiatre;
  • Elle peut encore rêver du’un grossesse idéale, d’un accouchement idéal et d’un allaitement idéal…

La liste est non exhaustive, bien entendu. Ha putain, que ça fait du bien!