Résumé des épisodes précédents

05/1999 : Plage, alcool, premier roulage de pelle entre l’homme et la fille.

10/2005 : Arrêt de la pilule. Ils ressortent le kama sutra.

11/2006 : Visite à la gynécologue de la fille. « Vous êtes jeunes, ça va venir. »

02/2008 : C ‘est toujours pas venu. Par contre le cancer de la couille de l’homme, lui il est bien là. Au passage on leur annonce que l’homme a une azoospermie (tout s’explique). La chatte a une tumeur mammaire maligne.

03/2008 : On coupe la couille malade de l’homme (orchidetomie en langage de médecin).

05/2008 : Chimiothérapie de l’homme. L’urologue et l’oncologue de l’homme disent d’attendre au moins un an avant de se lancer dans la PMA parce que la spermatogénèse pourrait se remettre en route.

05/2009 : Rencontre avec le Professeur es PMA. L’homme et la fille ont plein d’examens à passer (chouette).

07/2009 : Retour chez le Professeur. La fille, c’est bien, l’homme, c’est pas bien. Il est toujours azoospermique. On parle biopsie testiculaire, l’homme dit « nan » (y veut pas qu’on lui trifouille sa survivante), la fille dit « comme tu veux ».

09/2009 : Inscription au CECOS pour un don de sperme. Ok, revoyure dans 18 mois. La fille a envie de s’ouvrir les veines avec un cure-dent.

12/2009 : Passage devant la psychologue du CECOS (obligatoire pour un don de gamète).

04/2010 : Passage devant le juge aux affaires familiales (obligatoire pour un don de gamètes).

02/2011 : Enfin, ils ont un donneur. Pas-de-bol, le centre d’AMP n’a pas pas de place pour des IAD avant mai. La fille a envie de s’ouvrir les veines avec un rasoir électrique. Elle part à la recherche d’un gynécologue dans le privé.

05/2011 : Rencontre avec le Dr B (qui bosse avec le centre d’AMP de la fille, c’est pratique). Elle fait les écho elle-même. On lance IAD 1 sur cycle spontanné (négative).

07/2011 : IAD 2 sur cycle spontané (négative). La chatte meurt de son cancer.

10/2011 : IAD 3 avec stimulation ovarienne (négative). Le Dr B pense qu’il est temps de passez à la FIV. La fille a envie de s’ouvrir les veines avec un casse-noisette.

11/2011 : L’homme et la fille adopte le chat (c’est un peu comme un gosse mais en plus poilu).

01/2012 : Retour dans le bureau du Professeur. Il vote pour la FIV aussi (parce que « 34 ans, c’est pas catastrophique mais faut pas traîner », façon aimable de rappeler que la fille et ses ovocytes vieillissent). Il prescrit des examens à la fille dont un frottis qui sera fait par le Dr B (parce que le Professeur lui, il met pas les mains dans le cambouis).

02/2012 : Appel du Dr B, son frottis n’est pas normal. La fille doit passer une colposcopie chez un confrère du Dr B qui est très bien mais très cher. Ok. Rencontre avec le Dr Colpo (ça fait trois gynécologues rien que pour la fille, la classe) qui pratique une colposcopie et une biospsie.

03/2012 : Résultats de la biopsie. Il y a une dysplasie du col de haut-grade (CIN 3) et un début de cancer in situ (CIS) du col de l’utérus lié à la présence d’un papilloma virus (HPV). La fille a envie de s’ouvrir les veines avec une paille. Conisation faite par le Dr Colpo. Amputation sans anesthésie de son PEL. Le chat a un cancer de l’oreille (l’homme et la fille soupçonne leur immeuble d’avoir été construit sur un vieux cimetière indien).

04/2012 : Premier contrôle post-conisation. Le col de la fille est tout bien cicatrisé. Le Dr Colpo est content de lui. La fille espère qu’il pensera à elle quand il boira des mojitos sur une plage de Seychelles grâce au fric qu’elle lui file.

06/2012 : Premier frottis de contrôle + colposcopie. Frottis normal (ha ben quand même).

09/2012 : Début du protocole long pour FIV 1. Des piqûres, des piqûres et des échographies pour changer un peu.

10/2012 : 11 ovocytes prélevés, 8 fécondés, 1 transféré dans le dedans de la fille, 3 congelé dont un blastocyste. Le 12, test de grossesse positif : joie, bonheur et paix sur la terre. Mais mauvaise cinétique des B-HCG, suspicion de GEU : enfer et damnation.

11/2012 : Finalement grossesse intra-utérine et activité cardiaque chez l’embryon. B-HCG toujours aussi pourris mais il parait qu’on s’en fout : joie, bonheur, paix sur la terre et peur quand même un peu. RDV chez une gynéco pour faire suivre sa grossesse -> grossesse arrêtée -> FC au Cytotec : enfer et damnation et putain de douleurs de sa race de m…. Envie de mourir.

03/2013 : TEC négatif. La fille a envie de s’ouvrir les veines avec un stylo à bille. Le Chat est officiellement guéri de son cancer.

05/2013 : Re-TEC. Il sera négatif, le sixième sens de la fille le lui dit. Mais c’est pas grave parce que la fille a pris une grande décision : exit l’AMP pour une durée indéfinie et bonjour la vraie vie, celle où elle c’est elle qui décide, celle où elle ne subit plus, celle où elle choisie d’être heureuse. Ca commence mal, le Chat a une insuffisance rénale sévère sortie de nulle part. « Il est jeune, il va s’en sortir » a dit le véto. Il meurt. La fille a envie de s’ouvrir les veines avec son Puregon Pen. Elle pisse sur un bâtonnet qui, sans surprise, refuse d’afficher une putain de deuxième barre bleue. Elle le menace, il résiste. Elle va quand même faire sa prise de sang (parce que son centre veut du dosage de B-hCG et rien d’autre). Le soir, il pleut. Elle hésite à aller chercher ses résultats, la grosse flemme, quoi. Et puis, c’est pas si il y avait du suspens, hein. Finalement, elle décide de bouger son cul, histoire qu’on en finisse. Taux à 326. La fille cligne des yeux, regarde par dessus son épaule, vérifie que c’est bien son nom qui est écrit sur la feuille, se persuade que le labo s’est trompé. Ce n’est pas elle qui est enceinte. Ca ne peut pas être elle. Et pourtant si. Son sixième sens est peu vexé.

06/2013 : L’homme et la fille attendent de passer la première écho. Les taux de la fille ont parfaitement bien augmentés. Pendant que l’homme joue au solitaire sur son téléphone, la fille rédige mentalement le billet hilarant qu’elle publiera sur son blog pour annoncer l’arrêt de cette deuxième grossesse. Normal. L’échographiste les appelle. Il y a un embryon avec un coeur qui bat. Ah ben ça alors.

09/2013 : La grossesse se poursuit. La fille sort toujours avec des serviettes hygiéniques sur elle pour quand la fausse-couche va se déclencher (car elle va se déclencher, c’est sûr, sixième sens, tout ça) (à part ça, elle profite pleinement de sa grossesse). Echo des 12 SA qui a lieu à 14 SA et découverte d’un bébé en pleine forme. On l’appellera Ernest. Son sixième sens fait vraiment la gueule mais l’homme et la fille s’autorisent un peu à être joie, bonheur et paix dans le monde.

12/2013 : La fille est enceinte de 7 mois et demi. Avec l’homme, ils décident de conjurer le sort en préparant enfin l’arrivée d’Ernest, leur fille, leur bataille (ohohooooooo). Ils achètent un thermomètre pour le bain. Youhou.

21/01/2014 : Débarquement en grandes pompes d’Ernest. Après une grossesse de 8 ans et et 3 mois, elle est là (et elle est pas contente). Joie, bonheur, paix sur la terre et choc post-traumatique lié à un accouchement sans péridurale mais avec épisiotomie et ventouse. Tentative d’allaitement, échec (remarque elle aurait pu continuer si seulement, on avait bien voulu lui prescrire de la morphine).

 

Publicités

54 réflexions sur “Résumé des épisodes précédents

  1. Une bien jolie plume, légère et amusante,et la particularité d’alléger toutes situations plus ou moins délicates! C’est un régal de vous lire! Bravo..et Merci!

  2. Ce qui m’interpelle, à travers ce curriculum vitae digne d’une ascension sur le mont Golgotha, c’est votre faculté à conserver quelques bribes d’humour (que j’adore), tout en voulant dédramatiser la situation angoissante dans la quelle vous vous trouvez. J’admire votre courage.
    J’ai parcouru deux ou trois pages de votre blog, pour en apprendre davantage sur votre histoire. J’ai remarqué qu’elles étaient teintées d’un certain cynisme à l’encontre de cette injustice. Mais je ne vous en blame pas, puisque la vie est (dégueulassement) ainsi faite. Oscar Wilde avait écrit, au sujet du cynisme, que :  » le cynisme c’est connaitre le prix de tout et la valeur de rien. » On ne pourrait mieux le dire.
    J’ai pris connaissance de votre dernier article; je n’y ai pas publié de commentaire, puisque que je le fait ici. Je suis vraiment navré pour vous que votre expérience ait échoué. Mais ce qui est important à garder à l’esprit, c’est de croire que l’impossible peut être possible. Ne vous découragez donc pas dans votre projet de donner naissance à la vie. Je sais, c’est plus facile à dire qu’à faire. Mais je suis convaincu que la providence viendra un jour frapper à votre porte. C’est tout le bonheur que je puisse espérer pour vous.
    Vous lire a été un réel plaisir.
    Bon courage la fille et soignez votre moral.

  3. Je viens de tomber sur votre blog et de lire votre parcours .. J’adore votre style, vraiment… il est fabuleux mais je suis tellement navrée et émue de savoir qu’il retrace un parcours aussi difficile pour votre couple de donner la vie… Vous avez énormément de potentiel en vous derrière votre formidable capacité à lié humour, chagrin, déception et colère… et j’espère fortement que la vie vous apportera ce que vous chérissez le plus : un enfant … Nous sommes également dans une démarche de PMA depuis peu après plusieurs années d’essai naturel (comme vous le disiez… ça viendra un jour…. oui sauf que ce n’est toujours pas venu :)))… Bref… j’espère ne pas vivre un tel parcours, même si beaucoup de personnes sont admiratives de votre courage, comme j’ai pu le constater aux nombreux commentaires qui vous ont été laissés. Il faut un incroyable courage et une sacrée force de caractère pour avoir réussi à supporter toutes ces difficultés… En attendant, vous feriez un remarquable écrivain…
    Je vous souhaite le meilleur pour vous et votre couple et espère sincèrement que la vie vous donnera la plus belle chose que vous espérer depuis ces nombreuses années…
    Courage à vous la fille 🙂

    • Bonjour Ondepositive. J’espère que votre parcours sera en effet plus facile que le mien. Je ne crois pas être courageuse, je n’ai pas vraiment le choix. Ou plutôt si, j’ai le choix entre supporter ou renoncer. Et renoncer, pour l’instant, je ne peux pas m’y résoudre. Donc je supporte. 🙂

      • Bonjour la fille :)… En effet je comprends tout à fait que vous ne souhaitiez pas renoncer, car tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir… Ma gynéco m’a dit un jour, vous savez avec l’avancée des progrès de la médecine actuelle, il n’y a que les femmes qui n’ont plus du tout d’utérus qui ne peuvent pas ou plus avoir d’enfant… En gros elle a voulu me faire comprendre qu’il fallait garder espoir et je vous dis la même chose aujourd’hui… même si je sais que c’est beaucoup plus facile à dire qu’à faire, car je suis mal placée pour en prendre exemple, de nature très anxieuse et angoissée, je prends les choses tellement trop à coeur dans tous ces essais et échecs que je me dis que jamais je n’y arriverais, mais parfois une petite voix intérieure tend à me résonner… Alors oui, continuez à vous battre, et j’espère pouvoir lire un jour sur votre blog, « la fille s’est battue, elle n’a rien laché et aujourd’hui elle a enfin gagné… » … Cordialement

        • Oui, je connais plein de femmes qui ont un utérus et qui pourtant n’ont pas pu avoir d’enfant mais c’est vrai qu’au moins on peut toujours tenter quelque chose. Je n’ai pas l’impression de me battre. Juste d’avancer et pas par courage où autre, juste parce que ça fait moins mal que de renoncer et parce que j’ai la chance d’avoir encore plein d’occasions que les choses changent dans le sens que je souhaite. Et puis après on verra.

  4. Ben voilà, je me lance :
    Merci… merci pour le partage de ce que tu vis, de tes ressentis, de ces tranches d’intimité, de ces morceaux de quotidien…
    Merci de te dévoiler et de tant donner !
    MERCI … ça fait tellement de bien de lire ce qu’on peut ressentir nous même. tu as su poser en mots ce que je peux parfois ressentir dans ce tourbillon de sentiments et de sensations naissant du long chemin de ce désir d’enfant !
    Les méandres de Dame Nature sont parfois incompréhensibles, intolérables et inacceptables ! Pourquoi pas un trajet direct vers le bébé tant souhaité, à vol d’oiseau (de Cigogne) ça devrait être tellement rapide, non ?
    Ben, non, pas pour tout le monde … y’en a qui en chie plus que d’autres.. et d’autres plus encore !

    Je suis admirative pour ton parcours, à toi La Fille et à L’Homme aussi !!!! (et ton bébé poilu, La chat, il va bien ?) … Admirative, dis-je !
    En pleine PMA, je commençais à baisser sérieusement les bras ! Et de voir que tu te bats, tu tiens bon, tu continues de jouer de ton humour… ben, quelque part, ça me fout un sacré coup de pied aux fesses et ça me remets en selle !

    je te dis donc vraiment MERCI pour cette belle leçon de Vie… et souhaite de tout coeur voir ton rêve (notre rêve) se réaliser en cette année nouvelle !

    Encore Merci ….

    Une fille qui ne croyait plus à la Lune, mais qui continue à s’adresser à elle en rêvant !

    • Bienvenue ici Astridouce. Je te remercie de demander des nouvelles de mon chat qui va très bien (à part qu’il a pissé sur le canapé) et surtout de tes compliments. Je ne suis pas certaine de les mériter mais si tu as retrouver un peu de gniak en lisant ce blog alors tant mieux. Bonne chance pour la suite de ta PMA. Après tout, c’est comme pour le loto, 100% des gagnants ont tenté leur chance.

  5. Je suis tombé par hasard sur ce blog… Et je ne l’ai pas laché de la mâtiné. Vous avez un style étonnant, vivant, précis et drôle. J’adore.

    Evidemment, je vous souhaite de réussir dans votre PMA (oups, pardon, AMP, j’suis de l’ancienne école) ne serait-ce que pour avoir le plaisir de vous lire en tant que jeune maman découvrant les joies de la maternité 😉

    Bonne chance pour votre pochaine tentative et au plaisir de vous lire.

  6. Depuis 2005 !! Humainement, c’est beaucoup trop long… On comprend que la fille pense au stylo bic… Mais bon, comme la fille on l’aime bien aussi derrière son clavier, pour l’instant elle va laisser le bic dans sa trousse, la fille…

  7. Désolé je débute dans le domaine du blog et suis un peu nulle en informatique. Je recommence donc:
    C’est avec beaucoup d’enthousiasme que j’ai pu découvrir ce blog. Enfin des personnes qui me comprennent et que je comprend.
    Tres touchée par votre histoire. J’espère pouvoir partager nos expériences apporter un peu de soutien a tous les lecteurs et lectrices de ce blog.
    Pour ma part je suis a un tout début de traitement pour FIV ICSI.

  8. J’ai lu tout ton article mais trop la flemme d’en faire de même pour les commentaires donc il y aura peut-être de la redite.
    J’adore ta manière d’en parler, teinter d’humour mais très explicite. L’homme et la fille devraient creuser dans la cave, on ne sais jamais, ils trouveront peut être un tomahawk.
    Nous sommes aussi dans la galère de la PMA mais depuis moins longtemps que vous deux (saison 3, on est des petits joueurs). Ce qui ne m’empêche pas d’avoir envie de m’ouvrir les veines avec une ramette de papier.
    Blague à part je compatis à 100%: Les réflexions débiles des gens, la lenteur des protocoles, les mois, les années qui défilent, l’impression de ne pas être normal « c’est super facile de faire un gamin et très agréable en plus » dixit un bon copain, je lui aurais bien mis mon point dans la figure. Et l’angoisse de ne jamais y arriver. J’espère de tout coeur que ta FIV ICSI clôturera positivement ta saga. Bon courage!!
    (et le chat, comment va-t-il?)

    • 3 saisons, c’est déjà trop. je comprend tout à fait ton envie de suicide papetier (ça se dit?). Sinon je suis an FIV classique avec sperme de donneur mais ouais, ça serait bien que ça marche. La chat est mort samedi dernier et on est très tristes. Voilà, je te souhaite aussi bon courage pour la suite (FIV ICSI?) et puis une chouette récompense pour toutes ces années de galères.

    • Mon parcours n’est pas si difficile que ça, il y en a de bien pires. Et puis le fait d’être enceinte, ça aide quand même vachement à relativiser. Bon courage à toi Baboww.

  9. J’ai trouvé le lien de ton blog grâce au transfert (du lien) sur un forum ! je viens de lire le résumé et je me retrouve carrément dans ton parcours ! c’est impressionnant ! (à part le parcours de monsieur … ) mais aussi cancer du col, laser, 1ere FIV +++ et IMG cytotec… bref et la aujourd’hui je couve le 1er embryon (TEC) de notre Fiv dernière et j’attends la date de la psg avec impatience ! J’ai hâte de pouvoir acheter ce livre !!!! bon courage pour la suite à toi aussi « la fille »

  10. waouhhh quel parcours! je n’en suis pas au même point que Toi…DNLP c’est carrément vrai ! c’est clair y’en a qui tombent enceintes comme des mouches et d’autres qui galérent comme des dingues. La vie est injuste. Notre bébé on le mérite plus que n’importe quelle nana tellement on en c…
    et maintenant septembre 2013 où en es tu?

  11. salut à toutes,
    je découvre ce blog…. Merci ….
    je suis heureuse pour toi la fille !!!
    ton projet a abouti, comme quoi il faut tenir la barre….
    Pour ma part le parcours a commencé il y a un an, on passe directement à la phase
    FIV ICSI car ma réserve ovarienne est très très faible et je ne réagis
    pas aux traitements hormonales (j’ai l’impression d’être un cheval des fois !!! )
    et mon compagnon ne produit pas beaucoup de zozos.
    Donc ça va être compliqué…. d’après le médecin qui nous suis …. a quoi je réponds
    ben en même temps on est au courant sinon on ne serait pas là !!!
    il faut être forte les filles !!!!
    A bientôt !!!! douce journée a toutes et à tous !

  12. Hello la fille,
    Et félicitations pour ta grossesse!!!
    Merci pour la création de ce blog, tu décris très bien ce qu’on peut ressentir quand on ne fait pas partie des très chanceux couples fertiles, et qu’on se retrouve , grâce au protocole de FIV, tous les matins au labo de PMA, une aiguille dans la veine du bras gauche (notamment…), en se demandant si on verra bientôt le bout du tunnel… Pour ma part, première tentative (petite joueuse!) de FIV ICSI , pour cause de térato oligo (et compagnie) spermie sévère… les choses se bousculent cependant, mes « précieux » ovocytes seront ponctionnés après demain!!! Le stress me gagne!

    Je croise les doigts…

    • Salut Léona. j’espère que ta ponction s’est bien passée et qu, soyons fou, tu découvres les angoisses du début de grossesse. Et si ce n’est pas le cas, je croise pour la prochaine tentative.

  13. Salut…
    Oui La ponction s’est bien passée, le transfert aussi.. Un « beau » blastocyste à rejoint mon intérieur (l’unique, les autres n’ont pas évolué) avec l’enthousiasme des médecins très confiants. Et après 12 jours d’attente avec des symptômes de grossesse de malade (merci les ovules de progestérone) et une quasi certitude d’être enceinte, je me suis pris mon test de grossesse négatif dans les dents.
    Ca fait mal d’atterrir…

  14. salut, quel plaisir de te lire!!!
    Hier une amie m’appelle, alors que je ne suis pas chez moi. Elle me dit, regarde vite les maternelles, ils parlent du don de sperm…..c’est saoulant, a chaque fois que quelqu’un voit une émission, ou autre qui traite du sujet « don », je reçoit moulte sms et appels..a croire que mon mari et moi avons,a leur yeux,toujours de mal a accepter la réalité…on leur répond la plupart du tps, mais pourquoi regarder des reportages, on le vit et on le vit très bien d’ailleur…et oui, nous passons par un donneur, mais débloquez un peu les amis….c’est comme si par exemple, a chaque fois qu’il y a un documentaire sur les personnes célibataires j’appelle tout mes amis qui sont dans ce cas…bref!!! je ne suis pas en colère contre eux, mais au final ils nous mettent dans des cases..
    Donc pour revenir, sur le sujet, bein ce matin je décide « me faire » le replay des maternelles et me voilà inscrite a ton blog, plus une visite sur amazon avec une commande du « guide de survie », « mais comment naissent les parents », « dans notre histoire il y a une graine magique »!! Même si j’espère que la pma va me laisser me reposer plusieurs années, je sens que le livre va me faire rire et me faire du bien.
    petit résumé de mon parcours si ça te dit :
    fiv icsi 1 (avec le sperm de mon mari) petit positif, très heureuse, mais la grossesse ne dure que quelques jours. « la gentille » secrétaire me dit votre taux est bas, il a encore baissé, votre corps va l’éliminer..comme si ce n’était rien…efectivement ce n’était qu’une grossesse cellulaire, mais pour moi et mon mari, dans notre cœur, c’était déjà un bébé…
    fiv icsi 2 (tjs sperm chéri) négatif . le jour du transfert, la dame du labo me dit les embryons sont biens, maintenant c’est a vous de jouer tout est entre vos mains…. donc si ca marche pas c’est de ma faute c’est ça connasse? mais si je pouvais vraiment décider ça fait longtemps que je serais enceinte, grrrrrrr
    tec pas pu se faire car l’embryon n’a pas survécu
    j’ai passé que les zozos du chéri ont aussi été cherché a la source et que la 2eme fois niet plus rien
    le doc nous apprend, que nous allons passer par un donneur
    alors d’abord faut avaler la nouvelle, puis allez c’est parti rdv labo, psy,…dossier accepté 1 an d’attente, nous nous marions donc pendant cette pause pma
    iad 1 neg
    iad 2 +++++ très heureux.. mais nous sommes poursuivis par la malchance. le jour de l’écho de la fin du 2eme mois, la veille de commencer le 3ème le doc nous annonce que le cœur de notre bébé s’est arrêté il y a un jour, 2 jours ou quelques heures..vu mon état il m’envoie vite prendre un rdv avec l’anesthésiste et le lendemain curetage..quelle douleur, quelle tristesse…il a oublié aussi de me dire qu’environ 6 jours après j’allais me vider de mon sang et avoir des contractions très douloureuses, grrrrr
    iad 3 neg
    iad 4 neg
    je change de centre
    iad 5 neg
    iad 6 neg
    fiv iscsi do positif….nous sommes très heureux mais avons trop peur de nous emballer, la fin de la dernière grossesse est trop douloureuse, du coup on se protège et il nous tarde la fin des 3 1er mois…
    dans tout ces périples, je n’ai évidemment pas parlé de toutes les grossesses des autres.. toutes ces femmes enceintes en même tps pdt que moi tjs pas
    voilà mon mini roman (mini car il y en a tellement a dire) la fille…
    a bientôt jspr 😉

    • Rude parcours. Je croise très fort pour cette grossesse aille jusqu’à son terme. j’ai moi aussi attendu avec impatience la fin de premier trimestre pour me sentir (un peu) rassurée mais je crois qu’entre la PMA, le don de sperme et la FC, on a un peu des raisons d’être marquées. Mais tenir ton bébé dans les bras répare de beaucoup de chose.

  15. Quel parcours!!! Dans lequel je m’y retrouve totalement:
    Leucémie de mon chéri quand il était jeune azo de part les traitements, moi RAS enfin ça c’est ce que dise les médecins…
    Et 10 ans de PMA avec pèle mêle: 2 iac, 7 fiv icsi et 2 TEC avec les paillettes auto auto-conservées avant la chimio, une FC précoce, puis parcours iad 15 mois de délais au cecos on fait entre temps une IAD en Espagne et puis on attaque en France et là 10 ans après je suis en attente de ma 7 ème IAD, la der des der, résultat dans 15 jours….

    En tout cas ça met du baume au coeur de voir que tout n’est pas perdu, je te souhaite plein de bonheur 😉

  16. Bon et bien à la lecture du résumé des épisodes précédents, je crois que j’ai enfin trouvé le site que je vais suivre sur ce p***** de parcours AMP… Vrai, juste, piquant, émouvant : merci pour cette authenticité, j’ai hâte de me mettre à la lecture complète !

  17. Je viens de tomber sur votre blog. Je n’ai lu que quelques pages mais elles ont suffi à me faire sourire… J’avais commencé par 2012 mais j’étais ravie de voir qu’après tout s’est bien terminé, enfin! Et puis lire toutes ces petites anecdotes tellement vraies, c’est chouette! Vous devinez aisément que si ça me touche et me parle, c’est que nous sommes également en plein dedans après trois geu, une fiv et deux tecs, bientôt le troisième en espérant que cette fois ci soit la bonne 😉
    Je vous souhaite plein de belles choses. Bonne soirée.
    Ln

  18. Merci la fille, enfin quelque chose en rien pathos et déprimant ! nous les filles PMA, on veut rire ou sourire parce qu’on en a vachement besoin 🙂 bon, ça ne m’empêche pas de pleurer comme une madeleine (hormones+ovulation, damnation !).Vivant en Italie, mes amies, ma famille, ma langue, cet humour français (oui oui très typique) me manquent terriblement… Merci à toi du fond du coeur. Il faut etre douée (bah oui) pour raconter avec tant de JUSTE dérision ce parcours. Bisous, Baci.

  19. Bonjour Audrey ! J’ai trouvé ton Blog après être allée sur la page FB LGCI. Ton humour m’a fait rire, et ça n’a pas ed prix. Ca fait du bien de lire des personnes qui vivent la même chose et pour qui l’issue est positive malgré les multiples péripéties. Après des sim simples, des IAC, 2 FIV (la dernière avant Noel…), des FC, des grossesses biochimiques, le TEC est la prochaine étape !
    Tu as remis un peu d’étincelles dans ma vie, merci 🙂
    J’ai hâte de lire ton livre.

  20. Bonjour à toutes je profite de cette nouvelle année pour vous délivrer un message de soutien je connais vos galères vos espoirs justement il faut rester positif même si parfois on a du mal . Mon parcours à été semé non pas d embuche mais de grosses bûches moi et mon homme on est tous les deux en incapacité de procréer dans l’aide de la sciences plusieurs fiv icsi que des échecs on a changé de cremerie et le miracle c produit un bb dans mon ventre tt ça pour dire accrochés vous demandez d’autres avis j pense bien fort à vous

  21. Salut la Fille,
    je ne sais pas si tu passes encore par ici, mais je voulais juste te dire merci. Nan parce que tu comprends, les cancers en moins (même ceux des chats) en fait tu as écrit ma vie. Et ben c’est la première fois que ma vie, elle m’a fait rire. Je suis tombée sur ton blog par hasard, en cherchant des infos sur les effets secondaires de notre ami Utro … et puis j’ai repris de zéro.
    En 3 soirées j’avais tout lu, ri, pleuré et puis tu m’as redonné espoir.
    J’avoue que la pharmacie, je l’ai eu … Le « Josie, tu sais comment ça marche une prise en charge à 100% sur la Vitale pour une stérilité primaire » dans mon Labrousse à moi, avec Beau Papa derrière, on en parle?
    Et le test croisé que le Professeur il te fait 2 fois, le premier coup tout seul, mais qu’il trouve pas les spermatozoïdes de ton mari azoospermie dans ta claire, alors qu’il recommence, mais avec 12 étudiants derrière lui et qui demande « C’est bon, tout le monde à bien vu? » … vive le CECOS avec étudiants, j’ai la chouchoune et le dedans de moi méga célèbre …
    Bref, depuis 3 ans je n’avais plus d’amour propre, de culotte propre (merci Utro), j’avais les bras d’une toxico (et les questions gentilles des collègues « sinon ça va à la maison avec ton amoureux, tu veux en parler? » …) et des larmes souvent, et je me sens moins seule !
    Et puis la fin, elle est heureuse, hein ! Alors bon espoir quoi, et DNLT, si jamais tu me lis, quoi, je suis fan ultime de la Fille, donc si tu es passée de Truie à Sympatoche pour une fois, dis DM tu peux l’être un coup pour moi aussi ? Coeur avec les doigts et tout, merci d’avance, je mangerai bio et je trierai très correctement mes déchets jusqu’à la fin de mes jours, promis.
    Alors merci, merci, merci, merci ! Embrasse Ernest pour moi, surtout.
    Merci encore et plein de bonheur à vous 3!
    Tina

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s